Pâques, Pessa’h !




JUIFS et CHRETIENS : UNE MÊME FÊTE !

 

Vivre Ensemble à Cannes se réjouit en ces jours avec nos frères juifs et chrétiens qui célèbrent aux mêmes dates (18/19 au 27/28 avril) la  fête qui les différencie dans leur foi mais aussi les relie : Pâques, Pessa’h !

 

 Pessa'h c’est :

le “passage” vers la liberté des fils d’Israël (littéralement, en hébreu :  "passer par dessus"). Ainsi, la fête Pessa'h célèbre la sortie et l'avènement du peuple hébraïque esclave en Egypte. Cet évènement intervient 50 jours avant la remise à Moise par Hachém (Dieu) de la Torah sur le mont Sinaï (Shavouot=Pentecôte),  Le peuple hébraïque est ainsi libéré du joug et peut vivre pleinement son identité culturelle. Pour rendre hommage à ce pan historique, les croyants vont durant trois étapes obligatoires (Le Seder) respecter des rituels (lavage de main, eau salée, questions traditionnelles...) comme des chants, bénédictions et repas traditionnels. Le récit de la Haggadah se rajoute pour raconter la sortie d’Egypte.

des repas empreints d'histoire : durant Pessa'h, la nourriture traditionnelle accompagne la réflexion spirituelle sur la rédemption, l'identité juive et le massacre des nouveaux-nés égyptiens lors des Dix Plaies infligées aux Égyptiens ainsi que le sacrifice de l’Agneau pascal. Les aliments "hamets" à base de certaines céréales comme l'orge, le seigle, l'avoine... (par exemple : le pain, certains gâteaux ou des pâtes) sont interdits. Durant 8 jours, les fidèles peuvent donc consommer des galettes à base de farine ou d'eau : les Matza. Un morceau de matza (pain azyme) remplace l’agneau qui n’est plus immolé dans le Temple depuis sa destruction en 70. Les herbes amères rappellent la dureté de l'esclavage en Egypte. On consomme 4 verres de vins ou jus de raisin avant les repas, avec les chants traditionnels.  Pourquoi quatre verres ? La Torah emploie quatre expressions de liberté ou de délivrance en relation avec la libération d’Égypte. Certains les relient aux quatre grands mérites que les enfants d’Israël eurent en exil : (1) Ils ne changèrent pas leurs noms hébraïques ; (2) ils continuèrent à parler leur langue, l’hébreu ; (3) Ils conservèrent une haute moralité ; (4) Ils restèrent fidèles les uns aux autres.

Pâques c’est :

le “passage” vers la liberté des enfants de Dieu. Ainsi, la fête de Pâques célèbre la résurrection du Fils de Dieu qui a partagé la condition humaine marquée par l’esclavage du péché pour rétablir en chacun l’image et la ressemblance divine. Cet évènement se produit au terme des années de prédication de l’Evangile à travers lequel Jésus explique en quoi il n’est pas venu abolir la loi mais l’accomplir par le don de l’Esprit (50 jours après Pâques) et la circoncision du cœur : par le Baptême, tous les peuples ont accès au Salut de Dieu et deviennent l’ “Israël des nations”.

 l’Eucharistie comme  mémorial de la Passion et de la Résurrection du Christ. Lors du repas de la Cène, Jésus de Nazareth a célébré la pâque juive en faisant mémoire avec son peuple de sa libération de l’Egypte et de son renouveau comme Peuple de Dieu. Ce faisant, en prononçant la bénédiction sur le pain et le vin (l’Eucharistie), il s’est fait  “Pain de Vie” partagé en s’offrant lui-même en sacrifice comme l’Agneau pascal. Il réalisait ainsi, de cette manière, les promesses universelles de la Rédemption par le versement de son Sang. Le Jeudi-Saint, l’Eglise fait mémoire  de ce repas nouveau: “Vous ferez cela en mémoire de moi”. Le Vendredi Saint il fait mémoire de la douloureuse Passion et s’unit au “Serviteur souffrant” par la prière et le jeûne. La Samedi Saint (Saint Shabbat) est le temps du silence de Dieu et de l’espérance en compagnie de la Mère de Jésus. Le Dimanche de Pâque, 1er jour de la semaine, elle l’Eglise fait mémoire solennellement de la résurrection du Christ et cela jusqu’ au dimanche suivant, 8ème jour, Dimanche de la Miséricorde. 

Ce qui réunit juifs et chrétiens dans cette célébration, c’est la “mémoire du salut et du grand pardon qui réconcilie les hommes avec Dieu et les hommes entre eux. A travers cela on attend et on prépare  la pleine réalisation dans la famille humaine tout entière des temps messianiques: le don de la PAIX pour tous,  enfin accueillie ! Le 1er mai prochain, ils seront rejoint par leur frères “fils d’Abraham” qui attendent eux aussi la venue glorieuse du Messie de paix, juste juge, et se donneront le pardon réciproque en célébrant l’ “Lailat Al-Bara'ah”.

 En ce temps de souffrance pour nos communautés secouées par bien des épreuves, quelle espérance ! N’ayons pas peur et allons de l’avant sur le chemin de  la liberté et de la paix qui s’ouvre devant nous !

 

Shalom, Paix à tous!

Bonnes et joyeuses fêtes de Pessa’h et de Pâques   !

 

 

 

 

 



Evénements

Axe Jeunes | Association | Festival | Petits Groupes Mosaïques | Evénements | Ateliers Cuisine | Rencontres | Cycle interreligieux | Médias | RCF Nice Côte d'Azur | Charte VEAC | Contacts/Infos | Adhérer | BlaBla Café | Réseaux Sociaux



Inscription à la newsletter

    Aucun événement à cette date.






Evénements
VEAC 2016 | 24/09/2016 | 677 vues
Evénements
VEAC 2016 | 24/09/2016 | 600 vues
Evénements
Pierre Chevallet | 30/05/2016 | 340 vues
Evénements
Pierre Chevallet | 29/04/2016 | 456 vues
Evénements
VEAC 2012 | 26/10/2012 | 949 vues
Evénements
VEAC 2012 | 26/10/2012 | 949 vues
Evénements
VEAC 2012 | 26/10/2012 | 949 vues